Accueil Actualités Une pépinière commerciale

Actualités

Publiée le 07 Septembre 2018

Economie et emploi

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Envoyer à un ami

Une pépinière commerciale

Limoges dispose d’un coeur de ville commerçant important avec plus de 800 commerces, soit 1/3 de plus que des villes de taille équivalente. Son tissu commercial reste cependant fragile et certaines rues sont en difficultés avec un taux de vacance commerciale élevé.

Malgré cela de nombreux porteurs de projets peinent à trouver des locaux pour s’installer.
L’offre est souvent inadaptée à la demande avec des surfaces et/ou des loyers ne permettant
pas la viabilité d’une activité commerciale.

Fort de ce constat, la Ville de Limoges et la Chambre de commerce et d’industrie de Limoges et de la Haute-Vienne s’associent pour répondre à cette problématique par la création d’une pépinière commerciale, avec l’appui de la Boîte à business.

Cette action s’inscrit dans le dispositif « Action Coeur de Ville » porté par la Ville de Limoges, et plus particulièrement dans l’axe visant à favoriser un développement économique et commercial équilibré.

La rue Fourie en est un exemple. Elle a été fragilisée à la fin de l’année 2017 avec le départ simultané de plusieurs commerces. La pépinière commerciale a permis de réamorcer une nouvelle dynamique de rue en implantant deux nouveaux concepts novateurs : une boutique de styliste « Typhaine Shop & Co » et un café poussette « Les P’Tites Marionnettes ».

Les porteurs de projets intéressés par le dispositif peuvent présenter leur idée à l’occasion d’une rencontre commune avec la CCI et la Ville, permettant d’évaluer la maturité et l’opportunité du projet présenté. Dans un second temps, un comité de sélection statue sur la possibilité d’un accompagnement au sein de la pépinière commerciale.

Pour sa part, la Boîte à business négocie les conditions de loyers et de bail avec le propriétaire auquel elle louera un local puis sous-louera au « pépin commercial » sélectionné pour une période maximum de trois ans. Le pépin a ainsi la possibilité de tester son concept et de s’assurer d’une rentabilité après s’être constitué une clientèle fidèle.

À l’issue du contrat qui le lie à la pépinière, il a la possibilité de rester dans ledit local en signant un nouveau bail avec le propriétaire des murs ou, fort de cette expérience, de s’installer à un autre emplacement.

L’objectif de cette pépinière est donc multiple. Elle doit :

• contribuer à réhabiliter des locaux vacants (en travaillant avec des propriétaires, notamment sur les loyers) et ainsi favoriser l’implantation de nouveaux commerces ;
• encourager les propriétaires à procéder à des travaux de modernisation/rénovation, voire de remembrement, afin de pouvoir rendre, dans certains cas, plus attractives des cellules commerciales trop étroites ;
• favoriser la création d’entreprises commerciales en soutenant les porteurs de projet dans les premiers mois de leur activité ;
• répondre à la demande des consommateurs par la création d’une offre commerciale de proximité limitant l’évasion commerciale vers les grands pôles périphériques.


À l’instar de la pépinière d’entreprise, la pépinière commerciale accueille des « jeunes créateurs » commerçants en leur offrant les conditions propices leur développement :

• un loyer abordable ;
• pas d’indemnité financière pour exploiter une surface (pas de « pas-de-porte » ou de «droit au bail ») ;
• un accompagnement personnalisé post-installation ;
• des conditions facilitées pour développer leur clientèle, etc.

Renseignements

- Frédéric Fayette (responsable du département B to C à la CCi) : 05 55 45 15 64
- Samuel Mamdy (manager du commerce à la Ville de Limoges) : 05 55 45 98 96

 



Retour à la liste des actualités || Voir les archives


La ville de Limoges utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En continuant, vous acceptez de recevoir les cookies sur les sites de la ville de Limoges.

En savoir plus