• Un réseau international de villes céramiques

  • Un budget de 301 millions

  • 401 associations subventionnées par an

  • Centenaire 1914-1918

  • Centenaire de 1914-1918

Accueil Vie municipale et citoyenne Finances municipales Le compte administratif

Le compte administratif

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre.

 

 

 

Le Compte Administratif est le bilan  financier de l'année et retrace l'ensemble des recettes et des dépenses réalisées au cours de l'exercice. Voté par l'assemblée délibérante, il permet de constater et d'analyser l'utilisation qui a été faite des deniers publics.

D'un montant de 172,4 M€, les recettes de fonctionnement 2017 ont connu une augmentation de 4,8 M€ par rapport à 2016.
Cette évolution est principalement due à l'augmentation des taux de fiscalité directe  pour financer  les travaux du Stade de Beaublanc.
En parallèle,  la Ville a connu une baisse beaucoup moins  importante de Dotation Globale de  Fonctionnement (DGF) en  2017 par rapport  aux quatre  années  précédentes. Malgré tout, au global en quatre ans, la Ville a perdu  8,8 M€ de DGF, soit 26% du montant 2013.

Le  travail  d'optimisation des dépenses engagé dès 2014 par la Ville s'est poursuivi, permettant de maîtriser les charges de fonctionnement à -0,7%, et ce malgré une augmentation de la masse salariale liée à la revalorisation du point d'indice, à l'augmentation des charges  patronales,  à l'instauration d'une  prime  de performance et à l'organisation de 4 tours d'élections nationales.
A cela s'ajoute les conditions d'emprunt en 2017 qui  permettent à la Ville de réduire les charges d'intérêt  de 0,2 M€.

La Ville de Limoges a donc pu dégager en 2017 une épargne brute de 17,4 M€, en augmentation de 31,2% par rapport à 2016.

En  matière d'investissement, les dépenses d'équipement sont en augmentation par rapport à 2016 du fait de la reprise des travaux du Stade, soit 6,9 M€ mobilisés en 2017 par ce projet.
Ces investissements ont notamment été financés par le recours à l'emprunt à hauteur de 15,6 M€.

Enfin  la  Ville a conservé  un  encours  de dette stable grâce à la restauration d'un  bon niveau d'épargne brute. L'encours restant dû au  31 décembre 2017 s'établit donc à 124,5 M€, quasi équivalent à fin 2016.
Au regard de l'épargne brute dégagée, cela représente un ratio de désendettement de 7,1 années, inférieur au seuil d'alerte de 12 ans.

 

Téléchargez :

La présentation brève et synthétique du compte administratif 2017
Le rapport de présentation du compte administratif 2017
Le compte administratif 2017


La ville de Limoges utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En continuant, vous acceptez de recevoir les cookies sur les sites de la ville de Limoges.

En savoir plus