Enlarge the image

Du -

Votre canapé

Culture

La culture chez vous

Dans l’attente de pouvoir les découvrir en direct, retrouvez ici des reportages de 7àlimoges qui, nous l’espérons, vous donneront envie de venir voir ces expositions lorsque la situation sanitaire le permettra. Durant cette période de reconfinement les établissements culturels de la ville se réinventent aussi pour vous permettre de découvrir, en avant-première et en exclusivité, les nouvelles expositions grâce à des visites commentées réalisées rien que pour vous !

Public : Tout public

Ajouter au calendrier

Expositions

Valadon et ses contemporaines. Peintres et sculptrices,1880-1940

Musée des Beaux-Arts.

En partenariat avec monastère royal de Brou, qui accueillera l’exposition du 13 mars au 27 juin 2021. L’exposition Valadon et ses contemporaines. Peintres et sculptrices, 1880-1940 présente une centaine d’œuvres, dont une trentaine de Suzanne Valadon, et met en lumière une quarantaine d’artistes femmes. Elle se donne pour ambition de mieux les faire connaître du grand public tout en montrant l’explosion artistique et la diversité des expressions plastiques de cette époque

Suzanne Valadon, l’une des premières femmes admises à la Société nationale des beaux-arts en 1894, incarne une formidable liberté dans sa vie comme dans son œuvre. Fille naturelle d’une lingère du Limousin, elle est d’abord acrobate puis modèle de Puvis de Chavannes, Renoir ou Toulouse-Lautrec, avant de devenir peintre autodidacte. Encouragée par Degas qui la forme à la gravure, elle se lance dans une carrière artistique, devenant une figure majeure de la bohème de Montmartre.

Contrairement aux artistes femmes des siècles précédents, issues majoritairement de familles d’artistes ou de la bourgeoisie cultivée, rien ne prédestinait Valadon, issue d’un milieu social modeste, à devenir la grande artiste que l’on connaît.

Valadon est connue du grand public à travers la « Trinité maudite » qu’elle formait avec son conjoint Utter et son fils Utrillo. C’est pour éloigner ce dernier de l’alcool et de ses mauvaises fréquentations qu’elle avait acheté le château de Saint-Bernard (Ain), en 1923.

L’exposition propose une vision différente de celle habituellement retenue, sortant Valadon de l’ombre d’Utter et Utrillo, dont elle fût le maître et non la muse. Occupant une place à part entière dans l’histoire de la peinture des années 1880-1930, elle participe, depuis le postimpressionnisme, au développement de l’art moderne, à travers une riche iconographie composée de nus, de portraits ou de natures mortes. Sa trajectoire est dès lors replacée dans un contexte d’émancipation et d’émulation féminine, auquel elle contribua activement sans être toutefois une figure isolée.

Musée en ligne(s)

Le musée va proposer une série de petites expérimentations intitulée "musée en ligne(s)" qui seront publiées sur sa page Facebook. Il s'agit d' ateliers flash ou de jeux en lien avec l'exposition Valadon.

Deux ateliers flash sont programmés les samedis 21 et 28 novembre vers 11h :

  • Musée en ligne(s) #1 « dessiner des nus, les yeux fermés »
  • Musée en lignes #2 « dessiner des traits, en souplesse »

Le reportage de 7àLimoges

Autour de l’herbier de Jacques-Joseph Juge de Saint-Martin (1743-1824), un homme des Lumières

Bfm centre-ville (espace Limousin et patrimoine).

Une invitation à découvrir ses écrits, illustrations et publications en botanique, agronomie, poésie, philosophie, histoire et sociologie. Si une place de choix est réservée à la présentation sous diverses formes et dans son intégralité, de l’herbier des plantes et des arbres du Limousin, nous plongerons également dans les réalités politiques de l’époque : J.-J. Juge de Saint-Martin est un témoin et un acteur de la Révolution à Limoges. Membre de la société des Amis de la Constitution, juge du district et commissaire du Roi au Tribunal, il est confronté avec deux de ses frères aux rudes réalités d’une période troublée qui nous emmènera jusqu’à Saint-Domingue. Avec des documents issus des Archives départementales de la Haute-Vienne, de la Bfm, des Archives municipales, de l’association Mémoire de Nieul.

En attendant son ouverture au public découvrez le reportage.

Le reportage de 7àLimoges

Autour de l’herbier de Jacques-Joseph Juge de Saint-Martin (1743-1824) : la disparition du couvent des Grands Carmes de Limoges

Aux Archives municipales.

Fondé au 13e siècle, détruit et dispersé à la Révolution, le couvent des Grands Carmes connut une importante opération immobilière menée par J.-J. Juge de Saint-Martin qui en transforma une partie en pépinière. Par la suite d’autres aménagements et activités manufacturières y prirent place. Aujourd’hui, ce sont d’importants et
précieux vestiges qui nous en racontent l’histoire (statuaires, objets de culte, éléments lapidaires, peintures, bible…).

Avec la Caisse d’Épargne, la Table du Couvent, le Musée des Beaux-Arts et d’autres collectionneurs.

Plus d’infos ici.

Le reportage de 7àLimoges

Dans le cadre de l’exposition Autour de l’herbier de Jacques Joseph Juge de Saint-Martin (1743-1824), un homme des Lumières, la Ville de Limoges organise un après-midi de conférences en ligne samedi 5 décembre sur la chaîne Youtube de la Bibliothèque francophone multimédia (Bfm).

Plus d'infos...

« 2020, ANNÉE DE GAULLE » : L'EXPOSITION NUMÉRIQUE

Dans le cadre de « 2020, l’année de Gaulle », les archives municipales de Limoges proposent, une exposition virtuelle autour de photographies d’époque, de mémoires et de chroniques, à retrouver ici.

Sport, Mémoire & Défense  musée de la Résistance

Cette exposition, réalisée par l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre, a pour objectif de présenter les liens entre le sport de haut niveau, la mémoire des conflits contemporains et les armées.

Les reportages de 7àLimoges

Cicatrices de guerre(s), musée de la Résistance

Cicatrices de guerre(s), ce sont quatorze histoires ayant un thème commun, la Grande Guerre, qui touche de manière différente et pour différentes raisons les auteurs de ce collectif.

Plus d’infos.

Les CCM à la maison, c’est ici !

En novembre des rendez-vous à distance sont à suivre sur notre chaîne YouTube et sur la plateforme Zoom pour des échanges en direct avec les artistes. Tranquillement, bien installés, vous pourrez suivre, directement, de chez vous une partie de la programmation de novembre. Les vidéos seront mises en ligne aux heures indiquées des différents rendez-vous annoncés ci-dessous. Lorsqu’un échange sur Zoom est proposé, vous trouverez un lien directement sur cette page mais aussi dans le descriptif de la vidéo sur YouTube. Vous pourrez ainsi, en le suivant, rejoindre la réunion en ligne.

Le programme détaillé :

mardi 10 novembre à 20h
Soirée partagée Pode Ser et And so it goes

Rendez-vous sur notre chaîne Youtube.

Une soirée partagée sur une même vidéo, avec un extrait de la pièce de Leïla Ka (Pode Ser), qui devait vous être présentée à Limoges, suivi d’extraits de And So It Goes… de Désiré Davids.

Vidéo suivie d’un temps d’échange sur Zoom avec la chorégraphe Désiré Davids autour de son spectacle And So It Goes… (le lien sera communiqué dans le descriptif de la vidéo du soir sur YouTube).

mardi 17 novembre à 20h
L’infiniment dedans

Rendez-vous sur notre chaîne Youtube pour un extrait de la pièce de Christine Bastin.

Du solo au trio, cette création qui réunit une danseuse, un circassien et un violoncelliste, oscille entre déséquilibre et résistance, de l’infiniment petit à l’infiniment grand.

Vidéo suivie d’un temps d’échange sur Zoom avec la chorégraphe Christine Bastin autour de son spectacle (le lien sera communiqué dans le descriptif de la vidéo du soir sur YouTube).

mercredi 18 novembre à 15h30
Existe en ciel

Rendez-vous sur notre chaîne Youtube pour un extrait de la performance de Théo Touvet.

Un cercle. Symbole d’infini, de cycle, de vie. Un homme. Emporté dans l’espace par le tourbillon temporel de la vie, il s’agite, il brasse de l’air, du vent. Tout comme tous les autres d’ailleurs, qui le font de manière plus ou moins consciente, il tourne véritablement en rond sur cette Terre.

Vidéo suivie d’un temps d’échange sur Zoom avec Théo Touvet autour de son spectacle (le lien sera communiqué dans le descriptif de la vidéo du soir sur YouTube).

jeudi 19 novembre à 20h
Portrait de groupe avec femme(s)

Rendez-vous sur notre chaîne Youtube.

Présentation et extrait du spectacle de Claire Durand-Drouhin (chorégraphe de la compagnie Traction) actuellement en re-création. En travail étroit avec Marsa Publications Animations et Culture Alpha, la chorégraphe intègre à sa création des amatrices issues de différents pays, qui se mêlent aux danseuses professionnelles pour une chorégraphie unique en son genre.

jeudi 26 novembre à 20h
Histoire intime d’Elephant man

Rendez-vous sur notre chaîne Youtube

Une lecture digressive et une rencontre en direct avec Fantazio, concepteur et interprète du spectacle Histoire Intime d’Elephant Man.

Envie de lecture ? la Bfm de Limoges vous propose un drive !

Depuis le 4 novembre les agents des Bfm de Limoges se mobilisent pour vous  vous  proposer un  service temporaire de retrait de documents.

Vous êtes prêt à passer commande, toutes les informations ici.

Le reportage de 7àLimoges

Opéra

Concert symphonique Gounod, Faust d'orchestre

Initialement prévu à l'Opéra, le concert sera diffusé sur la chaîne YouTube de l'Opéra et sur sa page Facebook le vendredi 27 novembre à 20 h 30.

Au programme :

  • Marche funèbre d’une marionnette (1879)
  • Symphonie n°2 en Mi bémol majeur (1856)
  • Ballet de Faust, suite orchestrale (1869)

Avec une présentation de chaque œuvre et une interview du chef, Nicolas André, avant la suite du  Ballet de Faust.

Rendez-vous sur la chaîne YouTube de l'Opéra

Ce contenu vous a-t-il été utile ?
Button envoyer