Vie citoyenne

Elections européennes : quel est mon bureau de vote ?

Consultez notre moteur de recherche permettant de localiser et de connaître le numéro et le lieu de son bureau de vote sur la commune de Limoges.

Publié le

Pour cela, il suffit de saisir le numéro de sa rue puis le nom de sa rue dans les deux champs prévus à cet effet.

Quel est mon bureau de vote ?

Au total, 85 bureaux de vote sont répartis sur 35 sites dans la ville. Ils seront ouverts de 8h à 18h.

Pour pouvoir voter, il faut se présenter à son bureau de vote muni d’un justificatif d’identité. Sont valables la carte d’identité, le passeport, le permis de conduire, mais aussi la carte vitale ou même le permis de chasse dès lors que la photographie de l’électeur figure sur ces titres.

Les résultats seront consultables dans le fil infos du site de la Ville à partir de 20h, au fur et à mesure du dépouillement.

En signant en novembre 2018 la Charte des Maires et des élus en faveur de la citoyenneté européenne*, le maire de Limoges Émile Roger Lombertie s’est engagé à sensibiliser les habitants à l’Europe (ses droits et ses valeurs, la citoyenneté européenne, les politiques européennes, etc.).

Pour Émile Roger Lombertie, maire de Limoges :


Ces élections européennes ont une importance particulière. C’est pour nous autant l’occasion de réaffirmer notre attachement historique à la construction européenne, que de refonder une Europe qui respecte la diversité de ses territoires ; qui valorise notre héritage commun historique et culturel ; qui protège les hommes et les femmes qui œuvrent au quotidien par leurs actes à la rendre plus forte, et sans lesquels, l’Europe n’aurait aucune raison d’être. C’est pourquoi, j’invite les limougeaudes et les limougeauds à s’exprimer par leur vote, aux élections européennes du 26 mai prochain. »

*La Charte des Maires et des élus en faveur de la citoyenneté européenne est proposée par l’Association française du conseil des communes et régions d’Europe (AFCCRE), la Ville de Paris et l’Association des maires de France (AMF), ainsi que différents organismes tels que le Bureau d’information du Parlement européen en France et la Représentation en France de la Commission européenne. Elle vise à stimuler une prise de position des élus en faveur de la construction européenne.