Economie, emploi, Vie citoyenne

Transfert du centre opérationel SNCF

La réaction d'Emile Roger Lombertie

Publié le

Courrier adressé à Monsieur Guillaume PEPY, Président du Directoire de la SNCF, le 21 mai 2019.

 


Monsieur le Président,

Alors que nous terminons à peine les festivités célébrant tes 90 ans de notre gare emblématique, c'est par voie de presse que la municipalité de Limoges a été informée du transfert à Bordeaux du centre opérationnel SNCF qui gère le trafic sur la ligne POLT et celle des TER interrégionaux.

Cette information n'a pas été démentie à cette heure.

Vous comprendrez aisément notre surprise de n'avoir été à aucun moment informés voire concertés sur ces projets de restructuration qui impacteront sans nul doute l'organisation des transports ferroviaires dans notre territoire qui souffre indéniablement d'un enclavement endémique.

Plus encore, vous comprendrez aisément notre amertume de découvrir une telle décision alors que nous poursuivons depuis plusieurs années la modernisation de notre ville. Nous investissons encore cette année près de 50 millions d'euros dans des chantiers majeurs de rénovation pour l'embellir afin d'attirer de nouveaux investisseurs et de nouveaux habitants. Le parti pris de la SNCF au profit d'un énième transfert d'un centre de décision à Bordeaux vient à nouveau affaiblir la dynamique engagée.

Enfin, nous peinons à comprendre votre décision d'autant plus que le Gouvernement, au premier rang duquel, la Ministre des transports Elisabeth Borne, a pris des engagements récents pour rétablir un certain équilibre en faveur des territoires ruraux et donner des garanties pour désenclaver les territoires du centre de la France.

Espérant vous convaincre de mettre un terme à ce qui s'apparente à un démembrement des services publics implantés à Limoges, je vous prie de croire, monsieur le Président, à l'assurance de ma parfaite considération.

Émile Roger LOMBERTIE

Télécharger le courrier d'Emile Roger Lombertie à Guillaume Pepy, Président du Directoire de la SNCF