Citoyenne

Le jardin de Nazareth, réconcilier l’homme et la nature

Idéalement située le long de la trame verte et bleue de Limoges, constituée d’un maillage d’espaces naturels publics ou privés, le jardin de Nazareth se trouve dans une zone résidentielle à 600 mètres de l’hôtel de ville.

Cette parcelle appartenait à l’ancienne congrégation des Sœurs « Bleu de Castres » où un projet immobilier est en construction.

Un mur d’enceinte d’une hauteur de 2,50 m protège le jardin de 4 500 m2. Une végétation naturelle et abondante s’est installée spontanément dans le jardin laissé à l’abandon depuis trois ans. Le potentiel écologique de cet espace est un atout qui va définir le futur jardin. Dans l’objectif du développement durable, le jardin accueillera une végétation régionale.

Un sens de circulation perméabilisé rejoindra un axe central qui favorisera la rencontre et le partage social et sera délimité par des éléments de récupération (rochers, pavés, ...). Cet espace pourra évoluer comme un jardin en mouvement où l’on favorisera une nature locale et spontanée. Il sera ouvert en permanence, mais sans éclairage public à l’intérieur afin de respecter la problématique de la pollution lumineuse en ville. Des massifs ornementaux composés de plantes vivaces avec une palette végétale locale seront installés le long du mur côté rue de Nazareth. Des haies seront recomposées avec des essences bocagères. À terme, le jardin sera accessible aux personnes souffrant d’un handicap.

Actuellement inaccessible depuis le domaine public, une entrée sera créée rue du Clos-Adrien pour assurer l’entretien du site ainsi qu’un escalier depuis la rue de Nazareth pour traverser le jardin.

Présentation du projet