©Studio Différemment

Histoire de Limoges

SAINT-MARTIAL DE LIMOGES, L’ABBAYE RETROUVÉE

Pour présenter cet ouvrage et la démarche qui a permis son édition, Jean-François Binet, l’un des fondateurs du Studio Différemment, architecte de formation, concepteur de ce précieux et original document comportant une cinquantaine de superbes dessins en quarante-huit pages, a répondu à nos questions.

Publié le

Comment est né ce livre de Saint-Martial ?

 

Jean-François Binet : « Depuis une quinzaine d’années, Studio Différemment, basé à Paris, travaille pour les collectivités, villes, départements, régions ou musées afin de mettre au jour et de valoriser un patrimoine.
Nous avons à la fois une approche scientifique, historique, pédagogique et ludique.
Au vu de nos nombreuses réalisations, la Ville de Limoges a souhaité cet éclairage sur l’abbaye de Saint-Martial, site fondateur de Limoges. Nous étions ravis de ce challenge ! »


Quelle en a été la genèse ?


J.-F.B. : « D’abord, nous avons dévoré tout ce qui a été écrit sur ce site formidable qu’était l’abbaye, les publications historiques, les articles de presse, les résultats des travaux des fouilles archéologiques, Nous nous sommes évidemment rendus sur place et nous avons rencontré les experts de la cité. Depuis plus d’un an et demi, nous nous penchons sur ce document qui se veut un reportage historique illustré sur un site disparu de Limoges. D’ailleurs, rarement, nous n’avons été aussi loin dans nos travaux… »

Comment avez-vous reconstitué cette abbaye ?

 

J.-F.B. : « Il n’y a plus rien qui émerge de l’abbaye, alors, notre recherche a été très intéressante. Les textes ont été écrits par Jean de Saint-Blanquat, un spécialiste de l’histoire qui a bénéficié de belles et fructueuses contributions locales. Les dessins ont été parfois très longs à exécuter, certains pendant un mois entre le crayonné, l’extension sur le papier et l’aquarelle. Nous avons souhaité une balance entre le texte et l’image et nous avons voulu y intégrer du vivant, des gens. L’habitat de l’époque est rendu avec de remarquables dessins de bâtiments éclatés.
On est vraiment entré dans le jeu pour redonner la splendeur de cette abbaye. »

La difficulté n’a-t-elle pas été de rendre visible quelque chose qui n’existe plus ?

 

J.-F.B. : « Effectivement. Nos esquisses montrent ce qui n’est plus. Et le document fait table de loi. Ce que nous avons livré, c’est l’hypothèse la plus probable, notre vision de l’histoire de cette fabuleuse abbaye. Notre philosophie à Studio Différemment, c’est d’y aller, de ne pas hésiter. C’est un livre d’échanges et de rencontres. La démarche de la Ville de Limoges est un beau cadeau à l’intention des habitants. Les puristes auront même la possibilité d’avoir une version rigide, tirée à un millier d’exemplaires sur du beau papier. »

Au XIe siècle, une abbaye est édifiée à l’emplacement du tombeau de saint Martial, premier évêque de Limoges. Elle devient rapidement lieu de pèlerinage. L’abbaye, lieu fondateur de Limoges, fut un remarquable et bouillonnant centre culturel, musical, religieux, économique porté par les Bénédictins de l’abbaye.

Le livre de Saint-Martial, à télécharger ci-dessous, vous permet de cheminer sur les sentiers de la découverte et de sentir l’importance de ce patrimoine disparu.

Télécharger