Pratique

La fondation Senghor

L’antenne de la fondation Senghor est à Limoges.

Le conseil d’administration sénégalais de la Fondation Senghor a donné son accord pour la création d’une antenne à Limoges. La culture africaine est en lien avec le reste du monde depuis Limoges.

La Fondation Léopold Sédar Senghor

La fondation Léopold Sédar Senghor a été créée en 1974 par des intellectuels et parrainée par Léopold Sédar Senghor. Elle a pour vocation de « sauvegarder et enrichir le patrimoine culturel africain » et favoriser le développement de l’enseignement supérieur et la recherche. Elle appuie notamment la diffusion des travaux scientifiques. 
Basée à Dakar, la fondation souhaite relancer ses activités et se faire davantage connaître à l’international. Son antenne à Limoges va faire rayonner la culture africaine.

Les atouts francophones de Limoges

Les atouts francophones de la ville ont fait la différence, mais aussi le label ville créative de l’UNESCO, les Francophonies (depuis 1984),  la BFM… autant d’arguments qui ont amené le conseil d’administration de la fondation a approuvé l’implantation de la fondation à Limoges.

Un territoire tourné vers la francophonie

La francophonie rassemble plusieurs villes du nord de la Nouvelle-Aquitaine : Angoulême organise un festival du film francophone, La Rochelle est le siège du célèbre festival des Francofolies et la ville de Panazol est jumelée avec celle de Diofior, au Sénégal et une étroite coopération culturelle est entretenue.

Léopold Sédar Senghor, né le 9 octobre 1906 à Joal, au Sénégal et mort le 20 décembre 2001 à Verson, en France, est un poète, écrivain, et Chef d’Etat. Il fut le premier Africain à siéger à l'Académie française, il est élu le 2 juin 1983, au fauteuil du duc de Lévis-Mirepoix (16e fauteuil). Consultez le site de l’Académie française pour un savoir plus.