Pratique

Le développement durable

Le développement durable est un enjeu majeur, un mode de développement qui répond au besoin présent en préservant les générations futures. Limoges, ville amie des enfants et ville santé citoyenne multiplie les animations pour sensibiliser à l'impact de l'activité humaine sur l'environnement.

Un développement écoresponsable

La Ville de Limoges propose une approche écoresponsable en insistant sur les gestes du quotidien. Depuis 2015, elle a adopté un plan d'actions pour le développement durable de son territoire.

L'ambition est d'améliorer le bien-être et la santé des Limougeauds en :

  • poursuivant les rénovations énergétiques du patrimoine bâti de la ville.
  • augmentant de 40% la distribution de chaleur issue de la centrale biomasse du Val de l'Aurence permettant d'éviter le rejet de près de 4 000 tonnes de CO2, par rapport aux énergies fossiles existantes.
  • recherchant de manière continue la qualité de l'air dans les établissements accueillants des enfants (suppression des essences d'arbre allergènes, dispositif de purification de l'air intérieur).
  • appliquant des méthodes naturelles sans produits phytosanitaire pour l'entretien des espaces verts de la Ville

Télécharger

Dans le cadre des objectifs des grandes conférences environnementales, la Ville met en œuvre des actions pour limiter son empreinte et favoriser l'exploitation d'énergies renouvelables. Par exemple la délégation de service public avec Dalkia comprend la production d'énergie issue de la biomasse (Val de l'Aurence) et les chaudières fuel de certains bâtiments de la ville sont remplacées par des extensions du réseau de chauffage urbain ou un raccordement au réseau du gaz.

Soucieuse de diminuer sa consommation énergétique et de lutter contre la pollution lumineuse, la Ville de Limoges expérimente l’extinction de certains éclairages publics la nuit.

Pour limiter le dégagement de gaz à effet de serre, la Ville a retiré en 2017 33 véhicules essences ou diesel parmi les plus anciens, et acquis 16 nouveaux véhicules à l'énergie électrique.

La direction des espaces verts, de l'environnement et de la biodiversité conduit une approche globale et durable concernant les déchets. Les déchets sont valorisés selon le circuit classique du compostage mais aussi en développant la méthanisation.

La préservation de l'environnement est aussi présente dans la restauration scolaire avec la collecte des huiles usagées et la transformation des déchets fermentescibles valorisés en compost.

Depuis plusieurs années la Ville interdit l'utilisation de produits phytosanitaires au sein des espaces verts y compris dans les cimetières. Le "zéro pesticide" entraîne le retour de la végétalisation dans les allées et entres les sépultures. Pour entretenir ces lieux de recueillement, les sols sont végétalisés et des méthodes naturelles de désherbages sont mises en place.

Le groupe scolaire de Beaune-les-Mines bénéficie de panneaux photovoltaïques.

Les écoles Jean Zay et Jacques Brel sont les deux premiers bâtiments de la ville à être équipés.