Pratique

Santé et solidarité

Solidarité

Le Pôle Action Sociale du CCAS de la Ville de Limoges a en charge la prévention, le développement social et la lutte contre les exclusions.
Ces interventions revêtent des formes très diversifiées qui s’adressent aux populations les plus fragiles, les plus en difficulté ou en situation d’exclusion sur la commune.
Selon la loi, le Département est compétent en matière d’action sociale. Aussi, les actions du CCAS, dans ce domaine, sont menées en complément et en collaboration avec les institutions sociales sur le territoire de la commune.

Les missions du Pôle concernent :

Le service Information et Intervention Sociales

  • l’accueil, l’information et l’orientation pour l’accès aux droits sociaux
  • l’aide légale
  • l’aide facultative

L’accueil, l’information et l’orientation pour l’accès aux droits sociaux

Ce service d’accueil, d’information, et d’orientation est chargé de l’accès aux droits sociaux et du lien avec les différents partenaires.

L’aide légale

C’est une mission obligatoire que le C.C.A.S. doit remplir.
Dans ce cadre, le service IIS a l’obligation d’assurer la domiciliation des personnes sans domicile fixe ou stable, afin de mettre à leur disposition une adresse postale où recevoir leur correspondance. Il instruit également les demandes de RSA (Revenu de Solidarité Active).

L’aide facultative

L’aide facultative s’inscrit dans la mission de développement, de prévention sociale et de lutte contre les exclusions. Elle consiste en un soutien ponctuel ou un accompagnement individualisé et peut également dispenser des aides matérielles (alimentaires ou autres), sous la forme de prestations remboursables ou non remboursables. Le type de soutien apporté résulte de l’analyse de chaque situation sur la base des justificatifs des personnes.
Les principes d’intervention sont définis dans le règlement d’aide facultative du C.C.A.S. sur la base des critères correspondant à un soutien prioritaire aux besoins de première nécessité des personnes (habitat, alimentation, santé), aux démarches d’insertion (liées à la formation, au maintien de l'activité professionnelle ou à la recherche d'un emploi) et à la prévention, notamment grâce à la mise en place d’un plan d’action sur la précarité énergétique (séances d’informations sur la consommation énergétique des logements ce qui conditionne le versement des aides au paiement des factures d’électricité, de chauffage…). 
Pour bénéficier des aides du C.C.A.S., il est impératif de fournir une pièce d’identité en cours de validité, de résider sur la commune de Limoges depuis 6 mois révolus et d’être majeur.

L’aide du CCAS est ponctuelle et subsidiaire, c’est-à-dire qu’elle ne peut être obtenue qu’en dernier recours après sollicitation de l’ensemble des dispositifs légaux et règlementaires.

En appui des diverses formes d’aides attribuées, des mesures d'accompagnement sont assurées par les travailleurs sociaux du C.C.A.S. qui concernent essentiellement l’information, le conseil et l’accompagnement social éducatif et budgétaire des bénéficiaires.

Le service médiation et réinsertion sociales

La médiation de rue

La lutte contre la grande exclusion concerne la médiation sociale de rue. Elle est effectué par un travailleur social « médiateur de rue » auprès des personnes en situation d’errance et de marginalisation, notamment en centre-ville, qu’il approche, suit et accompagne dans les diverses démarches d’accès aux droits (logement, santé, etc.). Il travaille en binôme avec un travailleur social de l’ARSL - Centre de Jour.
Un des objectifs de cette action est de faciliter toutes démarches pouvant conduire à l’insertion.
Il est aussi chargé, par la médiation, de faciliter les relations entre personnes à la rue, commerçants, administrations, riverains, police, etc.

L'épicerie sociale et éducative

Une épicerie sociale et éducative a été mise en place par la Ville de Limoges pour financer un projet, une dette et favoriser l’autonomie et l’insertion des personnes en difficulté et ainsi lutter contre l’isolement.
Dans ce dispositif, l’usager est, tout d’abord, obligatoirement orienté par un travailleur social référent, une assistante sociale de secteur, de la Mission Locale, de l’UDAF…
Le bénéficiaire signe un contrat d’engagement conditionné par un suivi du projet avec un travailleur social
Le demandeur doit présenter un projet : réparer sa voiture, régler un dépôt de garantie, passer le permis de conduire, financer une formation professionnelle, etc…
Etre bénéficiaire de l’épicerie sociale et éducative lui permettra, grâce aux économies réalisées sur son buget alimentaire, de financer le projet.

En effet, le demandeur paie entre 10 et 30 % de la valeur réelle des produits qu’il achète à l’épicerie pendant tout le temps nécessaire pour économiser l’argent du projet.
Le demandeur devra aussi suivre des ateliers thématiques et pédagogiques sur la cuisine, l’aide aux démarches administratives, comment faire des économies d’énergie, un atelier d’information consommateurs… Ces ateliers ont également pour objectif de ramener de l’autonomie et une vie sociale aux personnes.

Aides facultatives

Service Information et Intervention Sociales - Aides facultatives
Secrétariat : 05-55-45-97-71
Permanence Travailleur Social : 05-55-45-97-59

Service Médiation et Réinsertion Sociales
Secrétariat : 05-55-45-85-31
Travailleur Social : 05-55-45-97-57 ou 06-88-06-32-92

Epicerie Sociale et Educative
05-55-45-86-44 ou 05-55-45-86-47

Santé

Urgences

Numéro d'urgence pour les personnes avec des difficultés à entendre ou à parler : 114, Numéro unique et gratuit pour les sourds, malentendants, aphasiques, dysphasiques pour contacter par sms ou fac les services d'urgence SAMU (15), sapeurs-pompiers (18) www.urgence114.fr

CHRU Dupuytren,
2, avenue Martin Luther King
05 55 05 61 23
stationnements réservés

Clinique Chénieux,
18, rue du Gal Catroux,
05 55 45 40 40
stationnements réservé

112 numéro d’appel européen
15 SAMU
18 Pompiers*

Maison Médicale de Garde (accès libre et sans rendez-vous)
43 boulevard Gambetta
87000 LIMOGES
05 55 43 00 00

SOS Médecins
44 rue Emile Montégut
Consultations 7j/7 de 9h à minuit
Visites à domicile 7j/7 et 24h/24
05 55 33 20 00

Dispensaire Saint-Martial
33 bis boulevard Carnot
Sur rendez-vous 05 19 09 00 02

Pharmacies de garde

Comment trouver les pharmacies de garde en dehors des jours et heures ouvrés ?

Ce site vous permet une recherche dans les mêmes conditions de sécurité et de confidentialité que le numéro audiotel.

  • En appelant le 3237

Recherche automatique des pharmacies les plus proches de votre lieu d'appel en fonction de l'heure à laquelle vous comptez vous rendre à la pharmacie.

Dentistes de garde:

Service de garde pour le mois de DECEMBRE

Le service de garde des chirurgiens-dentistes fonctionne les dimanches et jours fériés de 9h à 12h et de 14h à 18h. Il est conseillé de téléphoner avant de vous présenter.

Dimanche 2 décembre
Dr BERIGUETE MARCO, 06 70 63 03 14

Dimanche 9 décembre
Dr ONIGA TERRAL, 05 55 06 27 55

Dimanche 16 décembre
Dr LAGOUTTE CASAERT, 05 55 77 21 68

Dimanche 23 décembre
Dr REIX, 05 55 30 20 60

Mardi 25 décembre
Dr PACAILLE, 05 19 56 95 22

Dimanche 30 décembre
Dr BOURZEIX, 05 55 01 14 71