Ville créative

Les nouvelles technologies ceramiques

La céramique dans tous les domaines se met dans tous ses états et opère sa révolution technologique.
Les céramiques techniques proposent des applications multiples qui les propulsent dans différents environnements: médecine, art, numérique, défense…

La connaissance de la porcelaine, matériau aux propriétés techniques et esthétiques  étonnantes – spécifiques à Limoges- a permis d’aborder la révolution technologique des céramiques techniques.
Le regroupement à Limoges de centre de recherches et de transfert de technologie, de formation comme de nombreuses entreprises industrielles du secteur a conduit à la labellisation d’un Pôle de compétitivité : le pôle européen de la céramique.

Les céramiques techniques

Quand céramique rime avec technologique.

  • Si à l’origine, l’argile constituait la matière première fondamentale, l’emploi de nouvelles matières premières naturelles ou synthétiques a favorisé l’essor des céramiques techniques.
  • Bien que très différentes des céramiques traditionnelles, il s’agit bien de céramiques, car la matière première est une poudre minérale mise en forme pour produire l’objet, et le traitement thermique est nécessaire pour lui donner les caractéristiques recherchées.
  • Leurs nombreuses propriétés (physiques, thermiques, mécaniques…) offrent des solutions dans tous les domaines, par exemple : la protection de l’environnement, la chirurgie, l’électronique, l’aéronautique et le spatial où leur résistance aux conditions extrêmes de température et de friction est irremplaçable.

Le centre européen de la céramique

  • Le Centre Européen de la Céramique rassemble des centres de recherche sur les matériaux céramiques et des unités d’enseignement supérieur du même domaine.
  • Il regroupe sur un même site au sein de la Technopole ESTER 3 entités majeures:
  • l’ENSIL-ENSCI, école d'ingénieurs de Limoges
  • Le laboratoire IRCER, Institut de Recherche sur les Céramiques
  • Le laboratoire GEMH, Groupe d’Etude des Matériaux Hétérogènes.
  • Par les échanges et les synergies entre les nombreux acteurs déjà présents sur ESTER, ce centre favorise l’émergence de projets d’innovation, l’implantation de nouvelles entreprises et la visibilité internationale du Pôle Européen de la Céramique.

Le Pole européen de la céramique

  • Le Pôle Européen de la Céramique, œuvre pour l’innovation, l’attractivité du territoire et un soutien à l’emploi et au développement des compétences. Communauté d’acteurs dans le monde des céramiques techniques, il soutient le montage de projets collaboratifs ainsi que leurs actions de promotion.
  • Avec ELOPSYS, le pôle européen de la céramique est un des deux pôles de compétitivité nationaux que compte Limoges.
  • Il fédère 125 adhérents autour des activités céramiques : laboratoires de recherche, centres de formation, centres de transferts et industriels.
  • Il représente 241 projets labélisés pour 6 milliards de chiffre d'affaires
  • Ce pôle compte :
    • 80 entreprises (3000 salariés)
    • 13 laboratoires et centres techniques (850 chercheurs)
    • 900 étudiants.

Des applications concrètes :
Les nouvelles technologies céramiques ont permis entre autre : l'implantation du premier sternum en céramique, la création de jarres, pour la conservation et la maturation du vin...