Citoyenne

Projets co-financés par le Fonds Social Européen

La Ville de Limoges bénéficie du soutien de l'Union Européenne au titre du Fonds Social Européen pour plusieurs de ses actions.

Chantiers d'insertion pour des travaux d'entretien environnementaux


Désireuse de favoriser l’accès à l’emploi de personnes en situation d’exclusion sur son territoire, la Ville de Limoges a décidé d’utiliser le levier de la commande publique afin d’effectuer des travaux d’entretien environnementaux (entretien courant des berges de cours d’eau, des espaces naturels et des chemins de randonnée sur des parcelles municipales, entretien de clôtures agricoles et réalisation de petits aménagements rustiques).

En ayant recours à une association d’insertion, l'AFIL puis Les Chantiers des Chemins Jacquaires à partir de 2020, pour une prestation d’appui dans le cadre d’un dispositif d’insertion par l’activité économique, il s’agit pour la Ville de Limoges d’œuvrer en faveur de publics en difficulté sur le plan de l’insertion professionnelle, en proposant un accompagnement socioprofessionnel basé sur la remobilisation et la construction de parcours individualisés, mais également sur la mise en situation dans un cadre véritablement professionnel.

Ainsi, ce chantier d’insertion, qui se déroule depuis 2016, permet :

  • d’assurer l’accueil, l’embauche et la mise au travail sur des actions collectives des personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières
  • d’organiser le suivi, l’accompagnement, l’encadrement technique et la formation des salariés en vue de faciliter l’insertion sociale et de rechercher les conditions d’insertion professionnelle durable.

Pour ce chantier d’insertion, la Ville de Limoges bénéficie d’un co-financement par le Fonds Social Européen dans le cadre du programme opérationnel national « Emploi et Inclusion » 2014-2020 pour environ la moitié du coût du projet :

  • pour 2017 : 40.084,93€
  • pour 2018 : 50.000€
  • pour 2019 : 39.200€
  • pour 2020 : 50.000€ (prévisionnel)

Achat d’équipements de protection individuelle dans le cadre de la pandémie de COVID-19 au printemps 2020

Dans le cadre de la pandémie de COVID-19 qui sévit en France depuis début 2020, les collectivités territoriales ont dû investir dans l’urgence dans l’achat d’équipements de protection pour leurs agents et les usagers afin de permettre la continuité des services publics.

C’est le cas de la Ville de Limoges, qui a commandé entre février et mai 2020 des matériels de protection collectifs et individuels (masques, visières, kits visiteurs, gants, blouses et surblouses, combinaisons, charlottes, etc.).
 

Une partie du coût d’achat des masques a été pris en charge :

- Par l’Etat pour les masques commandés entre le 13 avril 2020 et le 1er juin 2020 (subvention de 194 503,88 €).

- Par l’Union Européenne via l’axe 9 du Programme opérationnel Limousin « Soutenir les services publics du Covid 19 afin de préserver leur accès à tous », qui a été ouvert par la Région Nouvelle-Aquitaine en tant que gestionnaire des fonds européens et qui permet d’accéder à l’abondement des fonds européens – en l’occurrence, du Fonds Social européen – décidé par la Commission Européenne au travers de son Initiative d’Investissement en Réaction au Coronavirus (CRII).

Ce remboursement se fera à hauteur de 60% du coût des équipements de protection individuels (EPI) commandés entre le 1er février 2020 et le 11 mai 2020.

Ce contenu vous a-t-il été utile ?
Button envoyer