Pratique

Francophonie

La francophonie, ce sont tout d’abord des femmes et des hommes qui partagent une langue commune, le français.
A Limoges, la francophonie est un bien commun, les acteurs sont fédérés atour d’un pôle de référence qui positionne la Ville comme capitale de la francophonie.

La francophonie 

« Le terme francophonie est apparu pour la première fois vers 1880, lorsqu’un géographe français, Onesime Reclus, l’utilise pour désigner l’ensemble des personnes et des pays parlant le français. On parle désormais de francophonie avec un « f » minuscule pour désigner les locuteurs de français et de Francophonie avec un « F » majuscule pour figurer le dispositif institutionnel organisant les relations entre les pays francophones. » 

7 structures culturelles, artistiques, éducatives et universitaires rassemblées pour construire ensemble un parcours pluridisciplinaire: créations théâtrales  et littéraires, festivals, enseignements universitaires, expositions, prix littéraires, conférences, colloques, salons, stages de formation, universités d’été, rencontres…

  • La Bibliothèque francophone multimédia, de référence nationale et internationale (BFM de Limoges), pôle associé à la BNF pour la littérature et le théâtre francophone et porteuse de nombreuses animations et services concernant la francophonie.
  • L’Université de Limoges, qui dans les domaines du droit, des lettres, des sciences de l’éducation, de la médecine... a fait des francophonies l’un des axes majeurs des travaux de recherche et des formations développés par ses enseignants-chercheurs, en même temps que l’un des horizons de son développement à l’international, au travers des partenariats, des actions concrètes (manifestations scientifiques internationales ; thèses en cotutelle ; publications), des échanges d’étudiants, de chercheurs et d’enseignants réalisés avec les établissements d’enseignement supérieur appartenant à l’espace francophone.
  • Le Théâtre de l’Union - Centre dramatique national du Limousin, en pleine mutation, dont le nouveau directeur fait de la francophonie une orientation majeure de son projet, ce que traduit notamment la convention de partenariat avec l’Université Senghor, opérateur officiel de la francophonie, pour la formation de cadres culturels francophones.
  • Les services académiques de l’Education nationale,très impliqués, particulièrement autour du prix Sony Labou Tansi des lycéens, et qui déploient cette thématique sous diverses formes auprès des élèves et des enseignants (Pôle ressources pour l’éducation artistique et culturelle « Ecritures francophones contemporaines et théâtre »).
  • Le Centre régional du Livre en Limousin, initiateur de coopérations pour l’accès au livre, à la lecture, à la langue française et à la bibliodiversité.
  • Le Festival de la caricature, du dessin de presse et d’humour de Saint-Just-le-Martel (Centre international de la caricature du dessin de presse et d’humour).

Avec plus de 30 ans d’existence, la manifestation « Lire à Limoges » est solidement ancrée dans le paysage culturel local. Classée dans le top 5 des manifestations littéraires par Livre Hebdo, cette Fête du livre à caractère généraliste met chaque année à l’honneur l’actualité littéraire et propose des temps forts axés sur des rencontres avec les auteurs, des spectacles, des expositions, des animations dédiées à la jeunesse et décerne à ce jour 5 prix littéraire.

Le Réseau Francophone Numérique (RFN) est un consortium des 26 plus grandes institutions documentaires de la Francophonie réparties dans 19 pays. Déjà engagées dans des programmes de numérisation patrimoniale ou soucieuse de développer des projets dans ce domaine, elles fédèrent leurs efforts au service du rayonnement des cultures francophones et de la langue française.

Le Réseau entend donc refléter la diversité des sources francophones des pays du Nord et du Sud sur l’espace numérique, aider les pays membres à conserver et à reconstituer leur patrimoine, enfin favoriser l’émergence de programmes cohérents de numérisation partagée.

Il contribue ainsi à la vitalité et au rayonnement du français comme une des langues essentielles de la diversité culturelle et comme instrument du dialogue des cultures.

L’Organisation Internationale de la Francophonie, en charge de la coopération multilatérale francophone entre les 84 États et gouvernements qui la composent, apporte son soutien au RFN depuis la création de celui-ci en 2006.

En savoir plus : http://bfm.limoges.fr/francophonie-presentation

La francophonie porteuse d’avenir
Aucun territoire en France ne dispose d’une pareille singularité.
Téléchargez au format PDF une présentation de « francophonies un bien commun - pôle francophone à Limoges » diffusée à l’occasion de Lire à Limoges 2016.