Citoyenne

La Bastide 2020 : un ambitieux programme de rénovation urbaine à Limoges

La Ville de Limoges est fortement engagée dans le renouvellement urbain des quartiers prioritaires. La démarche de rénovation urbaine mise en place engage les territoires dans une action forte portant sur l’habitat et sur la requalification des espaces extérieurs, couplée à un soutien affirmé aux dynamiques sociales et économiques. La Bastide 2020 (Programme de rénovation urbaine en cours) en est une illustration.

Les interventions sur l’amélioration du cadre de vie des habitants des quartiers prioritaires de la ville s’inscrivent, pour certains d’entre eux, dans le cadre de programmes de renouvellement urbain initiés par l’Etat et notamment l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU) ou représentent des opérations directement initiées par la Ville. 

La Ville s’est ainsi engagée en 2008 dans un Programme de Rénovation Urbaine (PRU) qui concerne trois quartiers:

  • Le quartier de La Bastide situé à l’entrée Nord de Limoges au bord de l’ancienne RN20
  • Le quartier du Val de l’Aurence à l’Ouest de la ville à proximité de la RN141
  • Le quartier de Beaubreuil, au Nord de La Bastide bordé par l’A20. 

Ce programme a été modifié à deux reprises en 2011 et en 2015.  

Dans le cadre de l’avenant de clôture du programme de 2015, la Ville et ses partenaires ont souhaité revoir le programme d’actions pour agir de manière ambitieuse à la Bastide, afin d’aboutir à une véritable transformation urbaine et sociale de ce quartier au travers du projet La Bastide 2020.

Ce programme s’est achevé fin 2020 avec de nombreux aménagements déjà réalisés et d’autres sont à venir.

La Bastide 2020 : un quartier désenclavé, une nouvelle entrée de ville pour un cadre de vie plus agréable

Améliorer la qualité de vie

La finalité de « Bastide 2020 » est simple : il s’agit avant tout d’améliorer la qualité de vie des habitants. Cette qualité de vie passe par ces nouveaux projets en cours de finalisation – centres de services et commercial, pôle d’échanges de transports et création d’une ligne de bus à haut niveau de service, démolition de barres vétustes et création de nouveaux logements (maisons en accession sociale et logements locatifs) – mais aussi par ce que l’on appelle « la résidentialisation » et l’amélioration de la qualité de service des résidences.

Résidentialiser ? C’est-à-dire créer autour des immeubles des « espaces privatifs » de façon à ce qu’ils deviennent moins anonymes et qu’ils permettent une meilleure appropriation des lieux par les habitants.

Ces espaces revêtent plusieurs formes et passent pour la majeure partie par la pose de grilles et clôtures végétales, l’aménagement de jardins en pieds  d’immeubles, la mise en place de conteneurs à ordures enterrés et de parkings réservés. Ils passent également par l’amélioration des espaces communs : réfection des cages d’escaliers et des halls d’entrée, sécurisation des entrées (interphonie, badges), accès aux caves, accessibilité des personnes à mobilité réduite. Tous les secteurs – Degas, Pissarro, Manet et Véronèse - ont été concernés.

Cette résidentialisation et l’amélioration des parties communes menées par Limoges habitat est aujourd’hui terminée.

Vers une transformation globale du quartier avec : une  nouvelle entrée de ville, de nouvelles liaisons, un nouveau cœur et de nouveaux services

Le visiteur qui entrait jusqu’alors à La Bastide se heurtait à ce qui peut apparaître comme une véritable forteresse. C’est pour gommer cette impression et ouvrir le quartier sur la ville que l’entrée nord est totalement reconfigurée. Outre le réaménagement du carrefour Schuman qui en facilite l’accès, plusieurs équipements ont changé totalement la physionomie du quartier.

Cliquer sur le plan ci-dessous pour l'agrandir.

Côté logements

Après la démolition très marquante des Tours Gauguin (304 logements) le 28 novembre 2010, celles des barres Pissarro (120 logements) et Seurat (58 logements) se sont achevées en 2017.

La démolition de la barre Seurat a permis l’ouverture du quartier vers l’extérieur et l’aménagement d’une nouvelle centralité qui concentre de nouveaux équipements (place, parking pôle d’échanges, pôle de services, EHPAD, antenne mairie). La démolition des deux barres Pissarro permet d’une part de réaliser l’axe du transport en commun qui reliera la Bastide à Beaubreuil et d’autre part de «résidentialiser» et sécuriser les résidences de Limoges Habitat.

Pour accentuer la mixité sociale au sein du quartier, de nouveaux logements ont été créés.

Pour les 12 maisons en accession sociale construites par Noalis (ex Dom’aulim), les nouveaux occupants en ont pris possession depuis la rentrée 2018. A l’angle de la rue Degas et du Boulevard Schuman, la résidence de 12 logements locatifs « La Résidence Porcelaine » accueille de nouveaux arrivants. Un travail de recherche et développement a été mené par l’agence d’architecture FMAU et l’entreprise Mérigous pour habiller le soubassement de cette résidence d’un revêtement en porcelaine.

Côté aménagements et équipements

Pour rendre l’entrée de ville et le quartier plus attractif, la création :

  • D’une place publique avec un parc relais et un parking, pour accueillir le marché hebdomadaire du jeudi ainsi que diverses manifestations conviviales, donner plus de places aux piétons et valoriser l’accès au bois de La Bastide.
  • D’un pôle de services en bordure de place : il occupe les locaux de l’ancien centre commercial, entièrement restructuré pour l’occasion par la Société d’Equipement du Limousin, concessionnaire de la Ville de Limoges. Il accueille un pôle de santé de plusieurs médecins, infirmiers et professionnels de santé ainsi qu’une pharmacie, le bureau de police, le bureau de poste dont l’ancien local a été démoli, et courant 2021 l’agence Limoges habitat, l’antenne Bfm de la Bastide, une salle multisports ainsi que le centre social municipal.
  • D’un pôle commercial, dit aussi îlot phare : en bordure de place côté parking, qui accueillera des commerces de proximité utiles à la vie quotidienne dans un quartier : petite surface alimentaire, bar-tabac-brasserie, boulangerie et des logements.

À ses côtés, le nouvel Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) remplacera l’actuel EPHAD Marcel-Faure pour abriter à terme 120 pensionnaires sur trois niveaux (livraison prévue à l’automne 2021).

Dans l’ancienne maison du gardien à l’entrée du bois de la Bastide, prendra place courant 2021 l’antenne mairie Bastide – Vigenal.

Enfin, un pôle d’échanges a également été aménagé sur cette nouvelle place. Il accueille plusieurs lignes de bus qui contribuent à désenclaver le quartier. A terme, une ligne du BHNS (Bus à Haut Niveau de Service) viendra du centre-ville, passera par la place et rejoindra ESTER et Beaubreuil via une passerelle qui lui sera réservée et qui enjambera l’A20.

Répartition financière de l'opération

Cette opération de rénovation de la Bastide mobilise de nombreux partenaires.

L’avenant de clôture du PRU dénommé « La Bastide 2020 », signé en 2015 et qui s’est achevé fin 2020, a mobilisé plusieurs financeurs : l’ANRU, l’Etat, la ville de Limoges, la CU Limoges Métropole, Limoges Habitat, Noalis, la Banque des Territoires, la Région Nouvelle Aquitaine, l’Europe (au travers du FEDER). Il se chiffre à plus de 48 M€ TTC, dont 11,7 M€ TTC par la ville de Limoges.

À noter que le Centre Communal d’Action Sociale de la Ville de Limoges finance en outre la construction du nouvel EHPAD (13,8 M d'euros) qui remplacera en 2021 l’EHPAD Marcel-Faure.

De son côté la Communauté d’agglomération Limoges Métropole investira 9 M € d'euros pour réaliser la passerelle bus et modes doux qui reliera la Bastide à ESTER.

Sur l’intégralité de la convention PRU, 2008-2020, (en intégrant le Val de l’Aurence, Beaubreuil et la reconstruction de logements sociaux hors quartiers prioritaires), ce sont 158M€ TTC qui ont été investis par les partenaires du renouvellement urbain.

Aménagement de l'entrée de ville de la Bastide

Réalisé par la Ville de Limoges avec le soutien de l’Union européenne (FEDER), la Région Nouvelle Aquitaine, l’ANRU, Limoges Métropole.

Description de l'opération

Réaménager une entrée de ville et de quartier attractive en créant des espaces publics de qualité où seront regroupés services, marché de plein air, commerces, transports en commun, jardins et stationnements, et permettant une ouverture sur le reste de la ville.

L'aménagement de l'entrée de ville de la Bastide a été réalisé par la Ville de Limoges, Limoges Métropole avec le soutien financier de la Région Nouvelle Aquitaine et du Fonds Européen de Développement Régional.

Et après ? … Des quartiers en mieux

Un Nouveau Programme de renouvellement Urbain est aujourd’hui lancé sur Limoges. Dénommé localement « quartiers en mieux », il concerne 4 quartiers : Beaubreuil, le Val de l’Aurence Sud, les Portes Ferrées et le Val de l’Aurence Nord et est piloté par la Communauté urbaine Limoges Métropole, en lien étroit avec la Ville de Limoges et ses partenaires.

La démolition de 205 logements aux Portes Ferrées fin 2019 a marqué le démarrage effectif de ce nouveau programme.

La convention qui formalise les engagements des partenaires et décline toutes les opérations à conduire sur les 10 prochaines années a été signée fin 2019 et avenantée le 14 décembre 2020.

Elle prévoit une enveloppe de subventions ANRU de 70,7 M€, des prêts à hauteur de 74,7 M€ pour 268 M€ TTC d’investissement total.

Télécharger

plus de 48 millions d'euros pour la Bastide

3 fresques à la Basitide

Ce contenu vous a-t-il été utile ?
Button envoyer