Citoyenne

La Bastide 2020 : un ambitieux programme de rénovation urbaine

La Ville de Limoges est fortement engagée dans le renouvellement urbain des quartiers prioritaires. La démarche de rénovation urbaine mise en place engage les territoires dans une action forte portant sur l’habitat et sur la requalification des espaces extérieurs, couplée à un soutien affirmé aux dynamiques sociales et économiques. La Bastide 2020 (Programme de rénovation urbaine en cours) en est une illustration.

Les interventions sur l’amélioration du cadre de vie des habitants des quartiers prioritaires de la ville s’inscrivent, pour certains d’entre eux, dans le cadre de programmes de renouvellement urbain initiés par l’Etat et notamment l’Agence National pour la Rénovation Urbaine (ANRU) ou représentent des opérations directement initiées par la Ville. 

La Ville s’est ainsi engagée en 2008 dans un Programme de Rénovation Urbaine (PRU) qui concerne trois quartiers:

  • Le quartier de La Bastide situé à l’entrée Nord de Limoges au bord de l’ancienne RN20
  • Le quartier du Val de l’Aurence à l’Ouest de la ville à proximité de la RN141
  • Le quartier de Beaubreuil, au Nord de La Bastide bordé par l’A20. 

Ce programme a été modifié à deux reprises en 2011 et en 2015.  

Dans le cadre de l’avenant de clôture du programme de 2015, la Ville et ses partenaires ont souhaité revoir le programme d’actions pour agir de manière ambitieuse à la Bastide, afin d’aboutir à une véritable transformation urbaine et sociale de ce quartier au travers du projet La Bastide 2020.

Nouvelle entrée, nouvelles liaisons, nouveau cœur, nouveaux services

Le visiteur qui entrait jusqu’alors à La Bastide se heurtait à ce qui peut apparaître comme une véritable forteresse. C’est pour gommer cette impression et ouvrir le quartier sur la ville que l’entrée nord est totalement reconfigurée. Outre le réaménagement du carrefour Schuman qui en facilitera l’accès, plusieurs équipements vont, à terme, changer totalement la physionomie du quartier (en annexe, le plan général du quartier avec les futurs aménagements).

La création d’une place publique avec un parc relais et un parking, pour accueillir le marché hebdomadaire du jeudi ainsi que diverses manifestations conviviales, donner plus de places aux piétons et valoriser l’accès au bois de La Bastide.

Un pôle de services en bordure de place : il occupera les locaux de l’actuel centre commercial, entièrement restructuré pour l’occasion par la Société d’Equipement du Limousin, concessionnaire de la Ville de Limoges. Il accueillera un pôle de santé de plusieurs médecins, infirmiers et professionnels de santé ainsi qu’une pharmacie, le bureau de police, le bureau de poste dont l’ancien local a été démoli, l’agence Limoges habitat, l’antenne Bfm de la Bastide, une salle multisports ainsi que le centre social municipal, qui restera à son emplacement actuel.

Un pôle commercial, dit aussi îlot phare : en bordure de place côté parking, qui accueillera des commerces de proximité utiles à la vie quotidienne dans un quartier : petite surface alimentaire, bar-tabac-brasserie,boulangerie, coiffeur…

À ses côtés, le nouvel Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) remplacera l’actuel EPHAD Marcel-Faure pour abriter à terme 120 pensionnaires sur trois niveaux.

Dans l’ancienne maison du gardien à l’entrée du bois de la Bastide, prendront place l’antenne mairie Bastide – Vigenal et des agents de la Ville qui interviennent sur le quartier

Enfin, un pôle d’échanges sera également aménagé sur cette nouvelle place. Il accueillera à terme plusieurs lignes de bus qui contribueront à désenclaver le quartier. Certaines de ces lignes viendront du centre-ville, passeront par la place et rejoindront ESTER et Beaubreuil via une passerelle qui leur sera réservée et qui enjambera l’A20.

Améliorer la qualité de vie collective

La finalité de « Bastide 2020 » est simple : il s’agit avant tout d’améliorer la qualité de vie des habitants. Cette qualité de vie passe par les nouveaux projets en cours de finalisation et d’implantation – centres de services et commercial, pôle d’échanges de transports et création d’une ligne de bus à haut niveau de service, démolition de barres vétustes et création de nouveaux logements (maisons en accession sociale et logements locatifs)– mais aussi par ce que l’on appelle « la résidentialisation » et l’amélioration de la qualité de service des résidences.

Qu’est-ce que cela signifie ?

Il s’agit de créer autour des immeubles des « espaces privatifs » de façon qu’ils deviennent moins anonymes et qu’ils permettent une meilleure appropriation des lieux par les habitants.

Ces espaces revêtent plusieurs formes et passent pour la majeure partie par la pose de grilles et clôtures végétales, l’aménagement de jardins en pieds  d’immeubles, la mise en place de conteneurs à ordures enterrés et de parkings réservés. Ils passent également par l’amélioration des espaces communs : réfection des cages d’escaliers et des halles d’entrée, sécurisation des entrées (interphonie, badges), accès aux caves, accessibilité des personnes à mobilité réduite. Tous les secteurs – Degas, Pissarro, Manet et Véronèse - sont concernés.

Cette résidentialisation, menée par Limoges habitat, est terminée rue Degas. Elle est en cours pour Manet, Pissarro et Véronèse et devrait s’achever fin 2019. Côté qualité de service, le processus d’amélioration des parties communes est terminé pour Manet et est en cours pour Pissarro nord et Véronèse.

Les travaux vont bon train

Côté logements

Les démolitions des barres Pissarro (120 logements) et Seurat (58 logements) sont terminées.

La démolition de la barre Seurat permet l’ouverture du quartier vers l’extérieur et l’aménagement d’une nouvelle centralité qui concentrera de nouveaux équipements (place, parking pôle d’échanges, pôle de services, EHPAD, antenne mairie). La démolition des deux barres Pissarro permettra d’une part de réaliser l’axe du transport en commun qui reliera la Bastide à Beaubreuil et d’autre part de «résidentialiser» et sécuriser les résidences de Limoges Habitat.

Pour les 12 maisons en accession sociale construites par Dom’aulim, les nouveaux occupants en ont pris possession depuis la rentrée 2018. A l’angle de la rue Degas et du Boulevard Schuman, la résidence de 12 logements locatifs va pouvoir accueillir de nouveaux arrivants. Un travail est en cours avec l’entreprise Mérigous pour habiller le soubassement de cette résidence d’un revêtement en porcelaine.

Un nouveau carrefour pour ouvrir le quartier

Limoges Métropole a procédé sur 2017-2018 à une totale transformation du carrefour Robert-Schuman : un carrefour urbain à sens giratoire en remplacement de l’actuel carrefour à feux de trafics du Palais des Expositions, a été créé

L’objectif principal est de pouvoir retrouver un développement cohérent dans ce quartier sensible d’entrée de ville Nord, en d’autres termes à l’ouvrir plus largement sur la ville et à en faciliter l’accès, tant pour les automobiles que pour les transports en commun.

Cette opération permet de marquer l’entrée de ville en lui donnant un caractère urbain en lien avec les aménagements qui sont réalisés dans le quartier.
Ce carrefour urbain à sens giratoire a également pour but de fluidifier le trafic des transports en commun, dont le passage sera prioritaire, notamment dans le cadre de la liaison du boulevard Schuman avec le futur pôle d’échanges multimodal de la Bastide.

Sont donc réalisés : l’aménagement du carrefour, avec terre-plein végétalisé, et des voies réservées aux bus ; la réfection de la chaussée ; la réfection des cheminements piétons et le repositionnement des mâts supports d’effort destinés aux trolleybus.

Le coût global de ce chantier coordonné et financé par la Communauté urbaine de Limoges Métropole est estimé à 1,4 millions d’euros.

Point circulation

Durant ces travaux la circulation générale est maintenue, mais avec une réduction des voies de circulation et la mise en place de déviations temporaires en fonction de l’avancement des chantiers.
Les accès piétons aux propriétés riveraines seront quant à eux maintenus pendant toute la durée du chantier, les accès véhicules des riverains seront, dans la mesure du possible, maintenus ou rétablis en soirée.

Répartition financière de l'opération

Cette opération de rénovation de la Bastide mobilise de nombreux partenaires.

Outre l’État, par le biais de l’ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine) et du FNADT (Fonds National d’Aménagement et de Développement du Territoire) qui intervient au total à hauteur de 7,2 millions d’euros, les deux principaux financeurs de « Bastide 2020 » sont la Ville de Limoges (7,1 M € d'euros) qui conduit l’opération et la Communauté urbaine Limoges Métropole (6,7 M € d'euros).
Interviennent également sur cet ambitieux chantier Limoges habitat (4,9 M€) et Dom’aulim (3,8 M € d'euros). Des subventions sont en outre attendues de la Région Nouvelle Aquitaine (1,9 M € d'euros) et de l’Europe (1.5 M€ d'euros).

À noter que le Centre Communal d’Action Sociale de la Ville de Limoges finance en outre la construction du nouvel EHPAD (13,8 M d'euros) qui remplacera en 2020 l’EHPAD Marcel-Faure.

De son côté la Communauté d’agglomération Limoges Métropole investira 9 M € d'euros pour réaliser la passerelle bus et modes doux qui reliera la Bastide à ESTER.

Pour Limoges habitat, l’opération comprendra également la reconstruction de 132 logements suite à la démolition des anciens bâtiments, pour un total de 4,7 M d'euros.

 

Télécharger

plus de 48 millions d'euros pour la Bastide

3 fresques à la Basitide