Citoyenne

Nouveau Programme de Renouvellement Urbain « Quartiers en mieux »

La Ville de Limoges est aujourd’hui engagée dans deux programmes : le Programme de Rénovation Urbaine (programme en cours au travers principalement de La Bastide 2020) et le Nouveau Programme de Renouvellement Urbain « Quartiers en mieux ». Dans le cadre de ce dernier, le projet d’EcoQuartier des Portes-Ferrées va constituer le premier volet opérationnel de ce nouveau programme.

Les interventions sur l’amélioration du cadre de vie des habitants des quartiers prioritaires de la ville s’inscrivent, pour certains d’entre eux, dans le cadre de programmes de renouvellement urbain initiés par l’Etat et notamment l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU) ou représentent des opérations directement initiées par la Ville.

La Loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine, votée en février 2014, a posé le cadre et fixé les objectifs et les moyens du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU). Celui-ci concerne sur Limoges 4 quartiers Beaubreuil et le Val de l’Aurence sud qualifiés d’intérêt national, et les Portes-Ferrées et le Val de l’Aurence nord qualifiés d’intérêt régional. 

En 2016, la Ville a participé à l’élaboration du Protocole de Préfiguration du Nouveau Programme de Renouvellement Urbain sous le pilotage de Limoges Métropole. Celui-ci a été signé en janvier 2017. 

Dans le cadre de ce dernier, la Ville a piloté les études urbaines visant à définir les projets urbains des 4 quartiers.  

Celle qui vise à faire des Portes-Ferrées un Ecoquartier intégré à la ville centre est achevée. Le projet global est estimé à environ 45 millions d’euros € a été validé au nouveau national par l’ANRU et il devrait entrer en phase opérationnelle dès 2019 après signature de la convention. 

Les autres seront terminées courant 2019 mais elles ont d’ores et déjà permis de définir un niveau d’ambition fort. Beaubreuil est amené à devenir une nouvelle centralité à l’entrée nord de l’agglomération. Le Val de l’Aurence constituera, quant à lui, un quartier résidentiel renouvelé formant une porte d’entrée majeure et identitaire de l’agglomération, véritable trait d’union entre la vallée de l’Aurence et le centre-ville.  

Les années à venir seront consacrées à la mise en œuvre des projets qui vont faire l’objet d’une convention (signature prévue courant 2019) jusqu’en 2030. 

Télécharger

La municipalité engage une démarche participative pour la qualité de vie de ses habitants. A l'horizon 2024, le quartier des Portes-Ferrées sera ouvert, restructuré et accueillera de nouveaux logements.  

Le projet d’Ecoquartier des Portes-Ferrées vise trois objectifs principaux :  

  • sortir le quartier du périmètre de la géographie des quartiers prioritaires politique de la Ville  
  • créer un Ecoquartier pleinement intégré au centre-ville 
  • offrir aux habitants actuels et futurs un cadre de vie agréable et de qualité

La Ville de Limoges a engagé un projet de renouvellement urbain du quartier des Portes-Ferrées en partenariat avec la Communauté d’agglomération et Limoges habitat. Dans ce cadre, des ateliers de concertation ont permis de recueillir les attentes/besoins des habitants et une réunion publique (27 novembre 2018) a présenté le projet de restructuration qui a reçu, le 30 mars dernier, le label ÉcoQuartier par le ministère de la Cohésion des Territoires. 

 

Vous êtes invité à remplir le questionnaire qui concerne le projet d'écoquartier en cours de développement sur les Portes Ferrées :

Si vous désirez participer à la redéfinition du renouvellement et à la transformation progressive des Portes-Férées en écoquartier vous pouvez participer aux ateliers participatifs le Mercredi 12 ou Samedi 22 Juin (mêmes ateliers pour les 2 dates) :

Estimé à environ 45 millions d’euros, le projet d’éco quartier a pour ambition de : 

  • construire de nouveaux habitats sous la forme de maisons de ville et de petits collectifs (après la démolition d’environ 200 logements sociaux dégradés situés le long de la rue des PortesFerrées) ; 
  • de rénover l’habitat social qui sera conservé rue Domnolet-Lafarge ; 
  • de restructurer le quartier autour d’un parc urbain paysager irriguant l’ensemble du quartier et le reliant aux bords de Vienne et au centre-ville. 

Calendrier :  

  • Etude de programmation urbaine entre juillet 2016 et février 2018 (Groupement de bureaux d'études Urbicus / INGEROP / INDDIGO / REP / FUTURBAIN / REP) 
  • démarche de concertation avec les habitants et les acteurs du quartier :  
    • Diagnostic en marchant (avril 2016) 
    • Réunion de concertation (septembre 2016) 
    • Travail avec les acteurs du quartier (2017) 
    • Ateliers de concertation thématiques (20 mars 18) 
    • Echanges lors de fête de quartier (30 juin 2018) 
    • rencontre de promoteurs immobiliers (16 novembre 2018) 
    • Réunion publique (27 novembre 2018)  

La démarche de concertation se poursuivra tout au long du projet d'écoquartier 

  • Coût du projet 45M€
  • subvention ANRU de 7M€ + 2M€ prêts bonifiés 

Le projet a été validé en Comité d’engagement de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) et de ses partenaires le 5 novembre 2018.

Les partenaires :  

Ministère de la cohésion des territoires

Limoges métropole

Limoges Habitat

ANRU

Un  ÉcoQuartier est une démarche complète qui vise à favoriser l’émergence d’une nouvelle façon de concevoir, de construire et de gérer la ville durablement pour minimiser l’impact sur l’environnement. 

Ainsi la zone urbaine aménagée et gérée selon des objectifs et des pratiques de développement durable (environnement, social, économique) appelle l'engagement de l'ensemble de ses habitants. 

La municipalité s’engage dans ce processus pour le quartier des Portes-Ferrées et développer un confort et une qualité de vie. Projet d’aménagement multifacettes, il intègre des enjeux durables

  • Pour répondre aux besoins de tous, la gouvernance est participative et intègre les citoyens. 
  • La mise en place d’un cadre de vie sain passe par l’amélioration du quotidien en favorisant le lien social. 
  • Le dynamisme économique est pris en considération grâce à la mixité fonctionnelle et sociale.  
  • La promotion d’une gestion responsable des ressources et de l’adaptation au changement climatique en intégrant les préoccupations liées à la place de la nature.

Les ÉcoQuartiers doivent remplir une série d’objectifs économiques et sociaux, mais également répondre à de multiples enjeux environnementaux :  

  • traitement des eaux de pluie 
  • diminution et valorisation des déchets 
  • prise en compte d’une densité raisonnable et intégration de la biodiversité urbaine dans le projet architectural 
  • développement des transports en commun et des transports "doux" et non polluants (voies piétonnes, pistes cyclables…) 
  • sobriété énergétique et développement des énergies renouvelables 
  • éco-construction répondant à des normes exigeantes (HQE, FSC, HPE et THPE…) pour limiter les émissions de gaz à effet de serre des bâtiments. 

Portes-Ferrées : un écoquartier pour 2024